Votre avis compte !
Une remarque sur le nouveau site ? Des suggestions pour l'améliorer ?
Donnez votre avis !
Communication

#viensdanstachambre, la nouvelle campagne de comm’ des chambres d’agriculture


TNC
le 14/06/2018 à 06:00

Les sept chapitres que les chambres d'agriculture veulent mettre en avant pour montrer leur dynamisme et la complémentarité des initiatives de terrain qu'elles conduisent. (©APCA)

Les sept chapitres que les chambres d'agriculture veulent mettre en avant pour montrer leur dynamisme et la complémentarité des initiatives de terrain qu'elles conduisent. (©APCA)

Les chambres d’agriculture lancent #viensdanstachambre, une campagne de communication digitale, décalée et participative pour « rappeler aux agriculteurs qu’il y a des tas de bonnes raisons de venir dans leur chambre ».

L’Assemblée permanente des chambres d’agriculture a lancé, mercredi 13 juin 2018, une campagne de communication pour sensibiliser les agriculteurs aux nombreuses actions menées au quotidien par les chambres d’agriculture sur le terrain.

Basée sur le hashtag #viensdanstachambre, cette campagne de comm’ « digitale, ludique et participative » vise à « changer l’image de notre institution, qui n’est pas toujours bien perçue pour ses compétences ou pour sa modernité », a expliqué Claude Cochonneau, président de l’APCA.

Sur un ton volontairement décalé, tant dans le choix des expressions que dans les visuels, l’opération est déclinée en plusieurs hashtags, « comme autant de valeurs et priorités données aux chambres d’agriculture au service des agriculteurs » : la proximité (#tandemdechoc), l’expertise (#jefaismouche), la coordination et la mise en relation de différents acteurs du territoire (#commesurdesroulettes), la neutralité et l’indépendance du conseil (#jeracontepasdesalades), ou encore la projection dans l’avenir (#jeprendslesdevants).

« Des dizaines de projets présentés, un peu partout en France, une appropriation des codes des réseaux sociaux pour favoriser l’échange et le partage d’expérience, des challenges lancés aux agriculteurs pour faire remonter leurs propres initiatives de terrain, voilà ce que l’on retrouve dans la campagne #viensdanstachambre. »

Cette campagne de comm’ prévue pour trois semaines auprès des agriculteurs s’appuie sur un site web dédié – www.viensdanstachambre.fr – et une page Facebook permettant de diffuser l’ensemble des messages et initiatives locales ou régionales.

Entre les conseils réguliers, les formations, les tours de plaine, le montage de projets, Jérôme Portheau, producteur de grandes cultures dans le sud des Yvelines, se dit satisfait des services de sa chambre d’agriculture. « La chambre d’agriculture a été mon premier interlocuteur pour mon installation en 2006. Pour moi, la chambre d’agriculture est synonyme de proximité », a-t-il expliqué lors du lancement officiel de la campagne de comm’ au siège de l’APCA à Paris. « Avec les chambres, on dispose d’un conseiller technique dans un rayon géographique assez restreint de l’exploitation. Je sais qui appeler en cas de besoin et je sais que j’aurai une réponse très rapidement. »

« Conseil de gestion, conseil technique, service juridique, service communication pour un développement commercial par exemple, ou encore conseil en matière d’environnement : les services proposés par les chambres d’agriculture aux agriculteurs couvrent l’ensemble de leurs problématiques », a ajouté Samuel Millet, conseiller à la chambre régionale d’agriculture d’Ile-de-France.

Le lancement de cette campagne de communication, dont « le coût avoisine 20 000 € hors taxes », intervient dans un contexte particulier. Il y a d’abord le projet de loi Alimentation, qui projette de séparer le conseil et la vente de produits phytosanitaires. Un point qui pourrait faire changer les agriculteurs dans leur façon de voir le conseil, au-delà même du domaine des produits phytosanitaires. Les chambres d’agriculture veulent montrer que « les agriculteurs auraient tort de ne pas utiliser les services des conseillers des chambres, alors qu’ils sont les premiers financeurs de leur chambre ».

Surtout, se dérouleront dans sept mois les prochaines élections des chambres d’agriculture. Parmi les valeurs mises en avant dans ce plan de communication : l’engagement des élus agriculteurs (#jemouillemachemise). « Nous voulons mieux montrer, de façon plus moderne, toute la panoplie de services que peuvent fournir les chambres aux agriculteurs », a insisté Claude Cochonneau.

Ces sujets vous plaisent ?

Recevez le meilleur d'Agrisalon par email

Mercredi 20 juin Saint Silvère